LIVRES > Sur la plage ensoleillée (sur lepetitjournal.com)

Été rime avec vacances. Qui dit vacances, dit temps libre. Et qui dit temps libre, dit temps à occuper. Quoi de mieux que la littérature pour sublimer sa liberté estivale durement obtenue ? Lire c’est avant tout voyager. Lire c’est avant tout rêver. Lepetitjournal.com vous propose une sélection, sur mesure, des livres qu’il faut absolument glisser dans sa valise !

Actu littéraire, classique, littérature jeunesse, il en faut pour tous les goûts. Allons faire un tour dans cette petite bibliothèque nomade, à transporter partout avec soi.

Rayon frais

Tom Wolf, Bloody Miami, Robert Laffont, 610p. – 24, 50€
Bloody Miami c’est le petit pavé de vos vacances. En plus de vous distraire, il pourra vous servir de banc de plage… Blague à part, dans le tout dernier Tom Wolf, le lecteur se retrouve plongé au cœur de Miami, entre mafia cubaine, millionnaire russe et autres docteurs extravagants. Le style particulier de l’auteur peinera à convaincre certains lecteurs, tandis que d’autres y trouveront leur compte. Au-delà de l’intérêt littéraire relativement pauvre, on retiendra l’aspect social du roman nettement plus convaincant. Quoi qu’il en soit, c’est le genre de livre qui peut uniquement se lire en été entre deux bains de mer.

Marie Treps, Enchanté de faire votre plein d’essence ! Et autres joyeuses calembourdes, La Librairie Vuibert, 176p. – 14,90€
Quoi de mieux qu’apprendre en s’amusant ? C’est ce que parvient à faire Marie Treps, professeur de sémantique, dans cet ouvrage à la fois intelligent et jubilatoire. Vous saurez désormais d’où viennent les expressions couramment employées. Par exemple, savez-vous qu’à l’origine, on ne disait pas « avoir un œil de lynx » mais un « œil de Lyncée ». Ce dernier, héros grec possédait, disait-on, la faculté de voir au travers des choses ! Le tout rédigé de façon amusante, alors n’attendez pas !

Lotfi Maktouf, Sauver la Tunisie, Fayard, 216p. – 15€
Après un roman et un ouvrage de culture générale, place à un livre qui traite d’un sujet nettement plus grave. Les vacances c’est se détendre sans toutefois oublier le reste du monde. Après la révolution tunisienne débutée le 14 janvier 2011, le pays se trouve aujourd’hui au cœur d’une grave crise et voit les extrêmes prendre de plus en plus d’importance. Lotfi Maktouf dresse un portrait précis de son pays à l’heure actuelle. Après la révolution, il a lui-même créé l’association Almadanya afin de promouvoir le développement de l’éducation. Les droits d’auteur seront reversés à l’association. Lisez intelligemment.

Harlan Coben, Disparu à jamais, Pocket, 466p. – 8,10€
Après le succès planétaire de Ne le dis à personne, Harlan Coben revient avec son nouveau polar truffé de rebondissements. Dans la ville de New York, suivez discrètement les aventures de Ken Klein et de Will. L’ambiance sombre qui plane sur roman tout au long de l’histoire, sera tenir les lecteurs amateurs du genre en haleine. Un bon roman policier pour frissonner sur la plage.

Jacques Martin et Jacques Bouhy, Les voyages d’Alix : Athènes,Casterman, 48p. – 12, 90€
Au travers des aventures d’Alix, l’auteur de la BD nous fait partager sa véritable passion pour l’Histoire, et plus particulièrement pour l’Antiquité. Au cœur de la cité grecque la plus célèbre, revivez toute une épopée historique magnifiquement illustrée par Jacques Bouhy et mis en scène par Jacques Martin. Bon voyage dans le temps.

Marie Ndiaye, Ladivine, Gallimard, 416p. – 21,50€
Ayant remporté en 2001 le prix Femina pour Rosie Carpe et le prix Goncourt en 2009 pour Trois Femmes Puissantes, Marie Ndiaye fait partie des écrivains français les plus reconnus de ce début de siècle. Son style a mi-chemin entre fantastique, féminisme et simplicité, saura vous emporter pour son nouveau roman, Ladivine. Ici vous explorerez les liens, parfois inexplicables, qui unissent des membres d’une même famille, et plus précisément ceux d’une fille avec sa mère. A lire au calme, en écoutant le ressac marin.

Laurent Ruquier, On préfère encore en rire, Le Cherche Midi, 213p. – 14,80€
On ne présente plus Laurent Ruquier. Présentateur de télé, de radio, d’émission humoristique, il fait partie des animateurs préférés des français.  Dans son dernier livre, il revient sur cette année riche en évènements et nous offre une petite compil’ de ses bons mots. Un livre léger et sympathique qui fait du bien.

Dan Brown, Inferno, JC Lattès, 565p.- 22,90€
Dan Brown est certainement l’un des auteurs actuels les plus célèbres depuis son Da Vinci Code. Ce nouveau thriller, passionnant, prend essentiellement assise en Italie, entre Florence et Venise. Un savant fou a des projets totalement infernaux pour la planète. Robert Langdon va tenter d’enquêter à ce sujet. Y parviendra-t-il ? Que va-t-il découvrir ? Vous le saurez en lisant Inferno.

Yves Michaud, Ibiza mon amour, Editions Nil, 351p. – 20, 50€
Philosophe, Yves Michaud a enseigné dans des universités prestigieuses comme Berkley. Dans ce livre, il mène une enquête sur le « phénomène Ibiza ». Adepte de l’île, l’auteur tente d’expliquer les causes qui font qu’Ibiza attire autant de monde. Au paradis de l’impudeur, île qui désinhibe les sens, Ibiza mon amour est à coup sûr une lecture estivale.

David Sedaris, Je suis très à cheval sur les principes, Points – 7, 10€
David Sedaris use de son humour noir pour nous faire rire, et ça fait du bien ! Dans Je suis très à cheval sur les principes, vous verrez comment un américain fraichement débarqué à Paris, se débrouille-t-il. Allant de questions existentielles à des interrogations plus saugrenues, votre été sera ponctué de rires jubilatoires. Réjouissant !
Cave à livres
Homère, L’Odyssée, La Découverte, 450p. – 10,50€
S’il y a un récit majeur de toute la littérature c’est bien celui de l’Odysséed’Homère. La Méditerranée porte toute l’aventure quasi-fantastique d’Ulysse, le héros. Après la célèbre guerre de Troie, le navigateur grec veut retrouver son île d’Ithaque, sa femme Pénélope et son fils Télémaque. Pour cela, il va devoir affronter cyclopes, sirènes et autres sorcières. Mais y parviendra-t-il ? L’Odyssée c’est assurément le livre à emporter au bord de la mer.

Marcel Pagnol, La Gloire de mon père, De Fallois, 220p. – 6€
Cet été, vous partez plutôt du coté de la campagne ? Alors vous n’allez pas être déçu avec La Gloire de mon père, premier tome des souvenirs d’enfance de Pagnol. Au milieu de la garrigue, la nostalgie n’a jamais été aussi belle tant elle est pure et innocente. Récit d’amour avant tout. Pour un père, pour une mère et pour ce coin de paradis perdu. A lire à l’ombre, sous les oliviers et au chant des cigales.
Montesquieu¸ Lettres Persanes, Le Livre de Poche, 400p. – 4€
Dans ce roman épistolaire de Charles-Louis de Secondat, dit baron de Montesquieu, vous suivrez les échanges entre Usbek et Rica, deux voyageurs persans, et leurs amis restés en Orient. Véritable voyage dans le temps mais aussi puissant choc des cultures, « le regard étranger » que portent Usbek et Rica sur la société occidentale enrichit considérablement notre propre vision du monde. A lire absolument !
Alejo Carpentier, Le Partage des eaux, Gallimard – 7,70€
Auteur cubain de père breton, Alejo Carpentier fait partie de ces auteurs injustement méconnus. Dans Le Partage des eaux, l’écrivain nous amène au cœur de ce qu’il nomme « l’enfer vert », au beau milieu des forets d’Amérique du Sud et du fleuve Orénoque. Parti de New-York, le héros va se retrouver au sein d’une nouvelle forme de société et participer à la fondation d’un village perdu. Choc des civilisations, Le Partage des eaux remet en cause toute la vision impériale de l’Occident sur le reste du monde. Si vous vous sentez aventurier dans l’âme, ce livre est pour vous !
Bac à sable
Gudule, La Bibliothécaire, Le Livre de Poche – 4,95€
De son vrai nom Anne Duguël, Gudule est une des romancières les plus populaires chez le public jeune. Dans La Bibliothécaire elle nous invite à suivre les aventures de Guillaume, à la recherche d’un mystérieux grimoire permettant de rencontrer quelques jeunes et célèbres héros de la littérature (Le Petit Prince, Alice, Poil de carotte…). Un roman qui donne à coup sûr l’amour des mots et des livres !
Daniel Pennac, L’œil du loup, Pocket Jeunesse, 96p. – 4,60€
Si L’œil du loup se place tout en haut du classement des ventes en littérature jeunesse, ce n’est pas par hasard. Daniel Pennac parvient à saisir des émotions en plein vol et à les concentrer dans cette histoire qui unit un jeune garçon et un loup borgne. Les deux compères vont voyager du Grand Nord au désert africain, simplement à l’aide de leurs regards. Un roman fait de tendresse, à mettre entre les mains de nos petites têtes blondes.
Yoann Solirenne (www.lepetitjournal.com) mercredi 31 juillet 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s